[OpenBSD]

La version 2.8 d'OpenBSD :

Sortie le premier décembre 2000
Copyright 1997-2000, Theo de Raadt.
ISBN 0-9683637-6-8

Quoi de neuf ?
Comment installer
Comment utiliser l'arborescence des ports
Commander les CD

Pour obtenir les fichiers de cette version :



Remarque : Tous les copyrights applicables et les différents crédit se trouvent dans les fichiers sources se trouvant dans src.tar.gz, srcsys.tar.gz, X11.tar.gz ou dans les fichiers récupérés par l'intermédiaire de ports.tar.gz. Les fichiers utilisés pour construire les packages composant le fichier ports.tar.gz ne sont pas inclus sur le CDROM par manque de place.


Quoi de neuf ?

Ceci est une liste partielle des nouvelles fonctionnalités incluses dans OpenBSD 2.8. Pour une liste complètes, voir le journal des changements jusqu'à la 2.8.


Comment installer

Ensuite vous allez trouver les instructions qui se trouvent sur la jaquette du CDROM (http://www.OpenBSD.org/fr/orders.html). Les instructions pour effectuer une installation par FTP (ou autre) sont très semblables, les instructions pour l'installation par le CDROM sont laissées telles quelles pour vous montrer qu'il est beaucoup plus simple d'installer depuis le CDROM.


Veuillez consulter les fichiers suivants sur les CDROM pour plus de détails quant à l'installation d'OpenBSD 2.7 sur votre machine :

  • CD1:2.8/i386/INSTALL.i386
  • CD1:2.8/powerpc/INSTALL.powerpc
  • CD1:2.8/vax/INSTALL.vax

  • CD2:2.8/sparc/INSTALL.sparc
  • CD2:2.8/mvme68k/INSTALL.mvme68k
  • CD2:2.8/amiga/INSTALL.amiga
  • CD2:2.8/mac68k/INSTALL.mac68k
  • CD2:2.8/hp300/INSTALL.hp300
  • CD2:2.8/sun3/INSTALL.sun3

  • La version pmax est disponible sur les sites FTP mais pas sur les CD.

  • Informations pour une installation rapide, faites pour les personnes familières avec OpenBSD, et avec l'utilisation de la nouvelles commande "disklabel -E". Si vous n'êtes pas à l'aise avec l'installation d'OpenBSD, lisez les fichiers INSTALL.* correspondants cités ci-dessus.

    i386 :

    Manipuler les options du BIOS, et voyez si vous pouvez démarrez depuis le CD, en utilisant le CD1. Si ce n'est pas possible, copiez CD1:2.8/i386/floppy28.fs sur une disquette, et démarrez avec ça. Si vous désirez mélanger OpenBSD avec un autre système d'exploitation, vous aurez sans doute besoin de lire INSTALL.i386

    Pour créer une disquette depuis MS-DOS, utilisez /2.8/tools/rawrite.exe. Sous Unix, utilisez "dd if=<fichier> of=/dev/<périphérique> bs=32k" (ou le périphérique devrait être "floppy" ou "rfd0c" ou "rfd0a"). Utilisez une disquette correctement formatée SANS BLOCS DÉFECTUEUX ou vous n'y arriverez pas.

    Si vous avez des problèmes avec les périphériques PCI au démarrage, ou des "panics" lors de celui-ci, il semble que cela soit relié à pcibios(4), vous aurez peut-être à désactiver le périphériques pcibios pour contourner le problème. À l'invite du boot>, taper "boot -c" pour entrer dans le User Kernel Configuration. À l'invite UKC>, entrez "disable pcibios" puis "quit". Voir config(8) après avoir démarré correctement pour les instructions sur la façon de reécrire votre noyau afin de désactiver pcibios(4) de façon permanente.

    sparc :

    Pour démarrer depuis le CD2, taper "boot cdrom 2.8/sparc/bsd.rd", ou "b sd(0,6,0)2.7/sparc/bsd.rd" suivant la version de votre ROM. Vous pouvez aussi copier CD2:2.8/sparc/floppy28.fs sur une disquette et la démarrer en utilisant "boot floppy" ou "boot fd()" suivant la version de votre ROM.

    amiga :

    Créer les partitions BSD suivant les instructions de la section préparation de INSTALL.amiga. Montez les CD2 sur AmigaOS en tant que périphérique CD0, ensuite exécutez la commande CLI suivante : "CD0:2.8/amiga/utils/loadbsd CD0:2.7/amiga/bsd.rd".

    hp300 :

    Vous pouvez démarrer depuis le réseau en suivant les instructions de INSTALL.hp300.

    mac68k :

    Démarrer MacOS normalement et partitioner votre disque avec les configurations A/UX appropriées. Extrayez les utilitaires Macside de CD1:2.8/mac68k/utils sur votre disque dur. Lancer Mkfs pour créer votre système de fichiers sur les partitions A/UX que vous venez de faire. Ensuite utilisez l'installeur BSD/Mac68k pour copier tous les fichiers dans CD1:2.8/mac68k/ sur vos partitions. Pour finir, vous pourrez configurer le booter BSD/Mac68k avec l'emplacement de vitre noyau et démarrer votre système.

    sun3 :

    Récupérez la version par FTP. Ensuite vous pouvez soit configurer un démarrage sans disque, soit créer une bande d'installation comme décrit dans INSTALL.sun3.

    Remarques à propos du code source :

    src.tar.gz contient une archive des sources se trouvant dans /usr/src. Ce fichier contient tout excepté les sources du noyau, qui sont dans une archive séparée. Pour l'extraire :

    # mkdir -p /usr/src
    # cd /usr/src
    # tar xvfz /tmp/src.tar.gz
    

    srcsys.tar.gz contient une archive des sources se trouvant dans /usr/src/sys. Ce fichier contient toutes les sources du noyau nécessaires pour reconstruire un noyau. Pour l'extraire :

    # mkdir -p /usr/src/sys
    # cd /usr/src
    # tar xvfz /tmp/srcsys.tar.gz
    

    Ces deux arborescences sont régulièrement mises à jour dans le CVS. En utilisant ces arborescences, il est possible d'utiliser les serveurs anoncvs immédiatement comme décris dans http://www.OpenBSD.org/fr/anoncvs.html. Utiliser ces fichiers est beaucoup plus rapide que d'obtenir la totalité des sources depuis un serveur anoncvs.


    Arborescence des ports

    Une archive de l'arborescence des ports est aussi fournie. Pour l'extraire :

    # cd /usr
    # tar xvfz /tmp/ports.tar.gz
    # cd ports
    # ls
    ...
    

    Le sous répertoire ports/ est une version de l'arborescence des ports OpenBSD. Veuillez lire http://www.OpenBSD.org/ports.html si vous ne savez rien à leur sujet. Ce document n'est pas un manuel sur l'utilisation des ports. C'est plus une introduction rapide sur le système des ports OpenBSD.

    Bien sur, le système des ports OpenBSD n'est pas complet. L'intégration complète des ports dans l'environnement OpenBSD est encore un projet jeune à ce jour. Nous pensons que les ports fournis sont stables mais il est plus important de réaliser que les ports vont continuer à grossir tout en apportant de nouvelles fonctionnalités dans le futur.

    Comme nous l'avons dit précédemment, les ports vont grossir dans le futur. Le répertoire ports/ représente une version CVS des ports (voir la page du manuel cvs(1) si vous n'êtes pas familier avec CVS). Comme pour l'arborescence des sources, notre arborescence des ports est disponible par anoncvs. Donc pour mettre à jour votre arborescence des ports/ depuis un media en lecture-écriture, il suffit de lancer la commande suivante :

    # cd [répertoire des ports]/; cvs -d anoncvsserver.openbsd.org:/cvs update -PAd
    

    [Bien sur, vous devez remplacer le répertoire local et le nom du serveur ici par l'emplacement de votre collection des port et le serveur anoncvs le plus proche.]

    Il est important de lire la page web pour les instructions spécifiques car il s'agit d'un nouveau service qui n'a pas encore été testé intensivement.

    Mais, malgré la jeunesse des ports, vous ne manquerez pas d'aide. Si vous êtes intéressé par l'ajout d'un port, voulez aider, ou voulez juste en savoir plus, la liste de discussion ports@openbsd.org est quelque chose d'utile.


    OpenBSD www@openbsd.org
    Originally [OpenBSD: 28.html,v 1.6 2000/12/01 01:35:19 aaron Exp ]
    $Translation: 28.html,v 1.2 2000/12/03 18:51:00 jjbg Exp $
    $OpenBSD: 28.html,v 1.2 2000/12/05 21:24:33 jufi Exp $